Miles Davis Discography

La période « Kind of Blue »

La collaboration qui donna naissance au « Plus Grand Album de Jazz de Tous Les Temps »

Miles débuta sa collaboration avec le label Columbia en enregistrant « Round About Midnight » : un album clé qui, à la fois, lui permit d’établir définitivement la composition de son « premier grand quintet » et de poser les bases esthétiques du Hard Bop. John Coltrane, particulièrement mis en valeur dans cet orchestre, vit sa réputation considérablement augmenter auprès des autres musiciens de l’époque et commença dès cet instant à s’imposer comme l’une des voix les plus importantes du jazz moderne. Avec l’album suivant « Milestones », Miles Davis expérimente pour la première fois l’utilisation de modes dans l’improvisation jazz en lieu et place de l’harmonie traditionnelle et transforme son quintet en un sextet tout feu tout flamme en y adjoignant le saxophoniste alto Cannonball Adderley. Les plages regroupées sous le titre « The 58’ Sessions » voient l’arrivée du pianiste Bill Evans dans l’univers du trompettiste. L’influence d’Evans sur la musique de Miles est significative, dès ces premières séances.

La musique de Miles se fait de plus en plus introspective et romantique au fil des mois et explose de lyrisme avec l’album « Kind of Blue » que de nombreux critiques considèrent comme l’un des plus grands disques de jazz jamais enregistrés. Avec « Someday My Prince Will Come », le trompettiste orientera par la suite sa musique dans une direction plus funky, Hank Mobley au saxophone ténor et Wynton Kelly au piano rejoignant Paul Chambers et Jimmy Cobb. John Coltrane est présent sur deux plages de ce disque

Toutes les langues

  • United States
  • France
  • Portugal